Chronique d'une bataille à CSS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chronique d'une bataille à CSS

Message par Hipp le Jeu 28 Avr - 14:22

Laissez-moi vous raconter une histoire, un conte fait de bruit et de fureur, de sang et d’acier, où la magie et la guerre s’entremêlent comme aux premiers âges de cette terre, à son terme, vous verrez un général brisé, ses compagnons annihilés et des héros récompensés.

   Loin du fracas du monde, des vociférations des marchands et de la splendeur des royaumes de l’Est, se dresse un archipel flottant, royaume sombre et décadent naguère si lumineux et puissant. Son maître, rongé par la folie assoit son pouvoir sur de fidèles chefs de guerre tous plus monstrueux et perfides les uns que les autres et contrôle d’une main de fer ce monde inhospitalier que nous appelons « Outreterre ». Isolé du reste du monde, il est néanmoins pris d’assaut par des forces plus maléfiques, plus malveillantes encore qu’Illidan le sombre : la légion ardente. Les forces militaires d’Azeroth conscients du danger que représentent ces deux factions décidèrent d’organiser une frappe préventive contre ces fléaux avant qu’ils n’atteignent les portes de nos villages et détruisent les splendeurs de la civilisation. Des héros furent envoyés, tous plus courageux les uns que les autres, tous plein d’avenir, déterminés à éliminer le mal par tous les moyens possibles. Parmi ces soldats, ces guerriers expérimentés, une poignée d’entre eux se regroupa en une communauté, une guilde, jurant devant les Dieux allégeances et loyautés entre eux. Ils étaient conscients que face à tant de haine, de brutalité et d’ennemis, seules l’union et la cohésion leurs apporteraient la victoire finale. Ils baptisèrent leur alliance « Stay True Stay Loud » car l’honnêteté et la clameur de leurs entrées en Outreterre les définissaient mieux que quiconque.

 Les aventuriers ainsi regroupés assiégèrent les premiers bastions d’Illidan, ils s’introduisirent dans la Caverne du Serpent, la silencieuse et lubrique Dame Vashj qui de tous les alliés d’Illidan était la plus fidèle. Brisant Hydross, l’élémentaire gardien du temple puis Leotheras  l’aveugle dans un premier temps, ils arrivèrent devant l’antre du rôdeur d’en Bas. Le chef expérimenté de l’expédition, Hiberniania, ordonna, du haut de ses 12 cm — elle était gnome, mais sa taille ne représentait ni son courage ni sa volonté — qu’une pluie ardente soit projetée à la surface du lac, l’augmentation de température attirait le rôdeur nous expliqua t-elle. Les pêcheurs déconcertés par cette explication plus irrationnelle que scientifique hameçonnaient avec rapidité leurs cannes à pêche bien décidés à manger du poisson le soir même. Les héros attendirent patiemment. Au bout d’un quart d’heure, la bête attirée par tant d’activité à la surface fit son apparition. Elle était gigantesque… les héros apeurés s’apprêtaient à prendre leurs jambes à leurs cous. Les meneurs du raid s’écriaient : « Ne cédez pas à la panique ! Aux armes ! Aux armes ! ». Tous les soldats se lancèrent à l’assaut du gigantesque poisson. Hiberniania, de l’eau jusqu’au menton bataillait avec la gueule du poisson tandis que tous les autres aventuriers s’efforçaient de blesser et d’infliger des blessures mortelles au monstre. Soudain, tournant sa gueule vers les aventuriers, ce descendant de Léviathan se mit à cracher un jet d’eau acide autour de la plate-forme. « Fuyez ! Fuyez ! » S’écrièrent les membres les plus avisés de la compagnie tandis que le jet brûlait et annihilait les aventuriers malheureux qui n’avaient pas eu le temps de prendre la poudre d’escampette. Loin de se démoraliser face à tant de morts et d’atrocités, les héros retournèrent à l’assaut de la bête quand soudain celle-ci s’engouffra dans les profondeurs du lac. Un bataillon de Nagas, ces immondes hybrides mi-hommes mi-poissons prirent au piège le groupe. Une bataille furieuse s’engagea alors, chacun luttant pour sa vie. Quand, enfin, le bataillon fut exterminé par les héros, le rôdeur réapparut. Toutefois, rien ne pouvait plus arrêter les survivants. Plus aucune malice ne surprenait les aventuriers et Hipp, la jeune druidesse du groupe regardant au delà des plates-formes surplombantes, vers la Dame Vashj, maîtresse de ces lieux, se mit à penser : « C’est tout ? C’est tout, ce dont votre magie est capable, Vashj ?! ». Le groupe pansa ses plaies et s’aventura plus profondément encore dans la caverne. Brûlant de haine et de ressentiment à l’égard de ces profondeurs qui avaient causé la mort de tant de leurs compagnons, les héros ne firent aucun quartier : « pas de prisonnier !!» clamèrent-ils alors qu’ils avançaient vers Morogrim, brisant les assauts répétés de ses sbires murlocs. Morogrim, vestige d’antan, n’avait aucune chance : les héros ne laissèrent cette fois-ci pas la place au doute. Ils pourfendirent le géant de milles coups, la magie des gnomes de guerre, celle des forces de la terre et de l’arcane, du feu et de la glace eurent raison de l’immense ennemi.

   En tuant Morogrim, tous les héros avaient le cœur lourd car ils savaient tous ce qui les attendaient plus loin. Karathress, le seigneur de la caverne et bras droit de la Dame de ces lieux. Il était accompagné de ses chiens de guerre, tous terrifiants et prêt à tout pour défendre leur maître. Les héros le savaient car ils avaient bataillé pendant prêt de quatre heures contre le vil naga. Epuisés et battus, Hiberniania avait donné l’ordre de se retirer, Karathress brisant les assauts de nos héros avec sa masse comme un enfant brise le château de sable de sa petite sœur. Le doute s’emparait de la compagnie : pouvaient-ils véritablement mettre fin à la tyrannie du puissant Karathress ? Après tout, il était le dernier obstacle, la dernière barrière permettant d’accéder à la maîtresse de ces lieux, à Dame Vashj. Tous avaient reçu le message de l’état-major de l’Alliance : Dame Vashj devait mourir. Elle était un maillon essentiel dans l’organisation d’Illidan, sa mort briserait les opérations militaires en Outreterre et libérerait le marécage de Zangar de la pollution qu’elle y avait établi.
Nos héros se regroupèrent, tous étaient prêts : Hipp, plus que tout autre souhaitait la fin des Nagas en Outreterre, ceux-ci par leurs entreprises capitalistes et bourgeoises avaient détruits et exploités la terre jadis si fertile. Il était temps de libérer le monde de la vermine libérale se dit-elle alors que Ouz, le chasseur manqua sa flèche provocatrice sur le chaman qui vint fracassé les rangs des soigneurs Stay True Stay Loud. Le jefe Hiberniania annonça la retraite en direction de la salle de Morogrim. Tous s’enfuirent comme ils le pouvaient : les rangs étaient brisés, il fallait se regrouper. Une fois regroupés, les héros se lancèrent une nouvelle fois à l’assaut du dernier groupe de Nagas respirant encore dans le Caveau. Cette fois-ci, le Chasseur ne manqua pas de précision : Hiberniania sautant à la gorge du chaman fidèle à Karathress, tous se ruèrent sur celui-ci. Tous mis à part les soigneurs occupés à aider les combattants des autres compagnons de Karathress. Nébula, transformée en ours pour l’occasion, rugissait et tenait en respect une prêtresse Naga ; Baboulinette, fière et consciente de sa toute-puissance bataillait avec un archer et son animal de compagnie ; quant au tout-petit Wyu, peu aguerri à tant de férocité, avait été attribué à Karathress, il devait tenir ses assauts et servir en quelque sorte de distraction jusqu’à la mort des compagnons du général Naga. Tous eurent un comportement exemplaire… toutefois, un perfide totem vint perforait de sa lave incendiaire la jeune chouette Hipp, elle s’effondra en poussant un ululement de douleur. En entendant et en assistant à cette mort, la détermination des aventuriers explosa : il ne s’agissait plus de question diplomatique ou militaire, Karathress n’était plus simplement un adversaire politique et idéologique, les héros avait désormais un compte à rendre à Karathress. Les compagnons de Karathress tombèrent un à un, jusqu’à ce qu’il ne reste plus que le général lui-même. Acculé et en sous-nombre, il plia et s’effondra face contre terre : il en était fini de Karathress, le seigneur des fonds.
Agonisant dans la terre et la poussière, Hipp fut soigné rapidement par les meilleurs guérisseurs de la compagnie. Se relevant doucement, elle cria : « VICTOIRE ! » et tous se rallièrent à son cri. En expirant, Karathress laissa dévoiler ses trésors amassés au cours de ses victoires : son équipement fit baver d’envie tous les petites putes du loot qui composaient la compagnie. Trois paires de jambières furent distribuées entre les aventuriers et enfin le sextant des courants instables fut donné à une jeune chouette inutile et incapable, dont les plumes ne dépassaient même pas 2 cm. Elle n’avait ni la grandeur ni la majesté du secrétaire général de la compagnie. Mais par un mélange d’hasard et de chance, elle reçut le sextant bien que celui-ci ne changea ni sa majesté ni sa réputation dans le monde.

    Partant à l’assaut de Vashj, les aventuriers savaient que le combat ne serait pas aussi simple que celui contre le Seigneur des fonds. La Dame silencieuse avait à sa disposition légions de nagas et autres bêtes malfaisantes : ses flèches, son regard, et sa magie redoutables auraient peut-être raison de nos héros… du moins, pour un temps. Oui, mes chers lecteurs, ici nulle mort véritable, nul deuil de mères éplorées… c’est la beauté et le plaisir de la fiction : rien n’est gravé dans la roche, l’encre s’efface sur la feuille de papier (mis à part si la feuille provient du Death Note), les paroles s’estompent et tout recommence… seule l’imagination importe, et l’imagination permet parfois de dépeindre une rencontre sans doute banale entre vingt-cinq pseudo-héros contre 4 ou 5 pixels mais elle nous plonge dans un monde qui n’a pas de limites hormis celles que nous nous imposons.



Dernière édition par Hipp le Ven 29 Avr - 13:19, édité 1 fois
avatar
Hipp

Messages : 523
Date d'inscription : 05/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique d'une bataille à CSS

Message par Zaza le Jeu 28 Avr - 15:19

Et pour la version vidéo :

(Je tiens à m'excuser auprès de tous pour mon manque de skill en édition vidéo et auprès de mes collègues soigneurs pour mon manque de totems)

_________________
Golden lazers of love since 2007
avatar
Zaza

Messages : 636
Date d'inscription : 19/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique d'une bataille à CSS

Message par Nébula le Jeu 28 Avr - 15:42

Je crois que je verrai jamais mon pseudo autant spam sur une vidéo Smile

Nébula

Messages : 11
Date d'inscription : 21/04/2016
Age : 27
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique d'une bataille à CSS

Message par Deynor le Jeu 28 Avr - 16:57

Bravo Hipp pour ce texte aussi long que magnifique (si on ferme les yeux sur les quelques fautes d'orthographe Laughing )
Et Bravo Mozza, sauf en ce qui concerne la musique (c'est quoi cette horreur ? Surprised )
avatar
Deynor

Messages : 201
Date d'inscription : 23/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique d'une bataille à CSS

Message par Padidée le Jeu 28 Avr - 17:26

GG les gros !
avatar
Padidée

Messages : 261
Date d'inscription : 17/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique d'une bataille à CSS

Message par Germi le Jeu 28 Avr - 17:26

GéGé aux vaillants héros de la compagnie des Stay True Stay Loud !!!
Dame Vash'j n'a qu'à bien se tenir !
avatar
Germi

Messages : 318
Date d'inscription : 01/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique d'une bataille à CSS

Message par Phealcollins le Jeu 28 Avr - 17:28

Wahou, merci Hipp pour cette belle lecture que tu nous offres c'était super à lire Smile

Un sincère remerciement, car j'ai adoré parcourir ton texte c'était sympa de revivre cette aventure d'autant que je tenais à tous vous féliciter, car c'était vraiment un beau Down que nous avons fait là.

Je sais que Vashj en tremble déjà !
avatar
Phealcollins

Messages : 495
Date d'inscription : 22/03/2016
Localisation : Au dessus c'est le soleil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique d'une bataille à CSS

Message par titi le Jeu 28 Avr - 19:44

J'ai l'impression de lire du got...
Honnêtement c'est pas possible :p
avatar
titi

Messages : 433
Date d'inscription : 23/02/2016
Age : 34
Localisation : Rouen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique d'une bataille à CSS

Message par Hipp le Ven 29 Avr - 0:24

Babou, t'as kiffé coquine !
avatar
Hipp

Messages : 523
Date d'inscription : 05/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique d'une bataille à CSS

Message par titi le Ven 29 Avr - 0:39

Je lirais ça quand j'irai aux WC !
avatar
titi

Messages : 433
Date d'inscription : 23/02/2016
Age : 34
Localisation : Rouen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique d'une bataille à CSS

Message par Hibi le Ven 29 Avr - 12:57

Hipp, plus que tout autre souhaitait la fin des Nagas en Outreterre, ceux-ci par leurs entreprises capitalistes et bourgeoises avaient détruits et exploités la terre jadis si fertile.

son équipement fit baver d’envie tous les petites putes du loot qui composaient la compagnie.

et enfin le sextant des courants instables fut donné à une jeune chouette inutile et incapable, dont les plumes ne dépassaient même pas 2 cm. Elle n’avait ni la grandeur ni la majesté du secrétaire général de la compagnie.

Là j'ai rien rirolé : D
avatar
Hibi

Messages : 986
Date d'inscription : 05/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum